Print and digital - mediamix

Online et In-Home Advertising : les Batman & Robin du mix média

28/03/2019

Une boîte aux lettres pleine à craquer ? C’est à coup sûr une image du siècle dernier. Aujourd'hui, ce sont surtout les boîtes de réception et les plateformes en ligne qui grouillent de publicité. Des messages que les consommateurs essaient souvent d’éviter. Ils bloquent ou effacent les pubs, se déconnectent, se désabonnent : ça en devient un vrai plaisir. Retrouvez dans cet article de plus amples informations sur l’« ad-titude » des consommateurs belges et sur la manière dont vous pouvez les atteindre efficacement grâce à une combinaison de médias astucieuse.

 

Il reste encore du chemin à parcourir au sujet de l'attitude du consommateur à l'égard de la publicité. Ce sont souvent des messages qui ne font pas vraiment le bonheur des entreprises, des spécialistes du marketing et des agences. Qu'en est-il exactement de l'évitement publicitaire des consommateurs belges sur les différents médias ? bpost a interrogé plus de 2 000 personnes en collaboration avec Deepblue et AQrate.

 

Les résultats de l'enquête Ad'titude Tracker montrent que 9 consommateurs sur 10 sont agacés par les publicités intempestives, trop abondantes et non adaptées à leurs besoins. lls trouvent souvent que la publicité est acceptable lorsqu'elle informe sur de nouveaux produits, et lorsqu'elle est convaincante et divertissante. Bref : lorsqu'elle est pertinente et qu'elle touche les gens, notamment sur le plan émotionnel.

 

Le In-Home Advertising est le bienvenue au cœur du foyer des consommateurs

L'une des découvertes les plus surprenantes de l'Ad'titude Tracker ? C’est que le In-Home Advertising (IHA) est l’une des formes de publicité les plus appréciées en ces temps d’évitement publicitaire. Le IHA amène votre marque au cœur de la maison, directement sur la table du salon ou sur celle de la cuisine. Là où les décisions d’achat sont discutées et prises. Le média regroupe à la fois les mailings imprimés adressés et non adressés. Dans ce dernier cas, il est également possible de cibler de manière efficace en fonction des profils, de la composition de la famille, du mode de vie, etc. Découvrez-en davantage sur le ciblage par le biais de la distribution porte-à-porte... Cette belle prestation du IHA vous étonne ? Sachez qu’elle s’explique par plusieurs raisons :

 

  • 92 % relèvent leur boîte aux lettres chaque jour.
  • 69 % sont curieux de savoir ce qu'elle contient (tous groupes d'âge confondus).
  • 50 % lisent le In-Home Advertising dans la 1re heure.
  • 93 % conservent le In-Home Advertising (dans un endroit visible).

 

Un folder ou Direct Mail qui est pertinent et attrayant est conservé jusqu'à ce qu’on trouve un moment tranquille pour le parcourir. Souvent, il est conservé jusqu’à ce que l'on soit prêt à effectuer un achat.

curiosity-letterbox-DirectMail

 

FAIT
Le In-Home Advertising fait partie du top 5 des médias ayant la plus grande portée publicitaire en termes d'évitement publicitaire. Seulement 19 % utilisent un autocollant « pas de pub ».

Source : Ad'titude Tracker, bpost media 2018

 

La tendance est prigitale

L'annonceur doit-il choisir entre online et In-Home ? En aucun cas. Parce qu’online et le In-Home Advertising peuvent être parfaitement complémentaires dans un mix média bien pensé. Certains parlent même de la tendance prigitale : l'imprimé et le numérique combinés. Chacun a ses forces et ses faiblesses, mais ensemble, ils se combinent parfaitement. A match made in heaven.

 

La pertinence, l'émotion et l'activation sont des éléments clés

Comment assurer l'impact de votre campagne ? Les mots-clés du succès sont : pertinence, émotion et activation. Autrement dit : faites passer un message qui concerne directement votre acheteur, assurez-vous de le toucher émotionnellement et encouragez-le à passer à l'action.

C'est parfaitement possible avec une campagne prigitale. Vous pouvez (par exemple) envoyer un message très personnalisé à un moment idéal, comme VTM l'a fait pour la fête des Mères. Cette action touchante a été massivement partagée sur les réseaux sociaux et a entraîné un flux important de visiteurs à faire un tour sur leur site web. Regardez ici l’exemple inspirant avec VTM, bpost et les chocolats Merci.  

 

Le mix média des grands acteurs en ligne

Même les plus grands acteurs en ligne tels que Facebook, Uber, WeTransfer et Airbnb nous prouvent que l'imprimé et le numérique se renforcent mutuellement. Ces dernières années, ils ont eux aussi décidé de créer un magazine imprimé. Et ils ne le font pas sans évaluer exactement (et donc savoir) pourquoi. Peut-être bien que c’est simple. Si certains messages prennent tout leur sens sur Internet, d'autres méritent la tranquillité et l'allure du beau papier ainsi qu'une touche « magazine ». Dans tous les cas, reliez les fils rouges nécessaires entre eux. La personnalité d'une marque ne change pas radicalement lorsqu'elle passe en ligne ou hors ligne. Misez sur la synergie maximale. Lisez ici comment Facebook se tournait vers l’imprimé pour augmenter le goodwill des annonceurs !

En d'autres termes : optez pour le prigital et n'hésitez pas à mettre plus de IHA dans votre mix média !

 


Envie d’en savoir plus sur l'attitude des consommateurs belges à l'égard de la publicité ?