Canal - Direct Mail - Direct Mail - Média - Média - Utilities

Pourquoi le direct mail fonctionne en association avec les journaux et magazines…

06/01/2014

 

2014 pourrait bien être l’année du cross-média.  Un plaidoyer pour davantage d’intégration du lectorat et de 1-2-1

Les campagnes cross-média alliant l’imprimé, l’audiovisuel et le numérique existent, mais plus rares sont celles qui incluent le direct mail. Nous y avons eu recours avec succès en 2012 lors du lancement de bpack (l’ancien Taxipost).

6 000 contacts ont alors reçu un e-mail au préalable et une semaine après l’action. 3 000 rappels ont été envoyés par e-mail le matin même de l’action. Des spots radios, des annonces dans la presse et sur Internet ont été lancés pendant l’action et au lendemain de celle-ci. 18 000 personnes ont visité le site web, ce qui a permis de générer 5 568 nouveaux contacts professionnels. Cette action a également suscité un buzz positif dans le monde des entreprises et dans les médias sociaux. La valeur rédactionnelle (groupe cible et message adéquats) est estimée à + 200 000 euros.  À la suite des 6 000 direct mailings, 1 309 prospects à potentiel de vente élevé ont été contactés via des relances téléphoniques. Cela a donné lieu à 286 rendez-vous ayant débouché sur une vente. Le taux de conversion s’est élevé à 22 %.  Quand je vous disais que cette action était une réussite.

Mais dans ce plaidoyer, je vais me limiter au mariage des encarts publicitaires dans les journaux ou magazines et du direct mail.

Pourquoi est-ce un mariage parfait ?

Les journaux et magazines offrent aux marques l’attention nécessaire de la part du lectorat, tandis que le contenu éditorial confère de la crédibilité aux publicités.

Le direct mail, par contre, offre aux marques la possibilité de communiquer des messages plus complexes, de faire la démonstration des caractéristiques de la marque et est en outre plus personnel, se distingue des autres expressions de marque, est mesurable et plus stimulant.

Il apparaît en outre que les éditeurs de journaux et de magazines disposent d’une base de données d’abonnés, pouvant parfaitement être mise à disposition pour les campagnes direct mail.  Le résultat ? L’utilisation des deux médias peut accroître de 20 % le ROI d’une campagne.

Il s’agit donc de plusieurs avantages répartis sur plusieurs médias. Pourquoi ne pas les regrouper ? Littéralement.  J’ai dit.

Guest Blogger

D'autres Cas :

Le In-Home advertising est stratégique dans la relation avec les abonnés

...
Continuer à lire

NFL Sunday Ticket package – Turf War

...
Continuer à lire

Mosquito Netting – Internet sans fil à haut débit

...
Continuer à lire
Tous nos Cas